« Apprendre le futur », qu'est-ce que ça veut dire ?

C'est, en continu, imaginer demain à l'écoute du monde qui change, intégrer juniors et seniors, créer un engagement porteur de sens avec le codéveloppement, la facilitation, l'intelligence collective.

Il peut s'agir de séminaires d'encadrement, d'ateliers participatifs territoriaux, d'appui conseil, de diagnostics autour de thématiques de changement, vision et objectifs partagés, fusion de services, mobilisation d'une équipe d'encadrement, engagement.


Voici ce qu'en dit Claire, facilitatrice en intelligence collective chez i3L

« Se défaire de l'idée qu'une solution idéale existe. Une solution rationnelle. Une solution experte. Parce que la meilleure des solutions "dans l'absolu" ne sera jamais meilleure que celle issue d'une co-construction menée à un instant T, par les acteurs et actrices du sujet mis sur la table, dans les conditions et états d'esprit dans lesquels sont ces personnes à ce moment-là.

Qui n'a jamais vu des solutions fantastiques, des idées géniales et qui parfois même semblaient recueillir l'approbation voire l'enthousiasme de toute une équipe être mise en place à moitié, mal, ne pas aboutir...? Une solution "hors-sol", sans participation et sans appropriation réelles, ne fonctionnera jamais aussi bien que sa petite soeur issue de la co-construction par les parties prenantes, peut-être plus imparfaite rationnellement, mais tellement plus pertinente et porteuse. »



Savez-vous que le sociologue Michel Crozier avait théorisé cette approche dès les années 80 ?

« Au lieu de chercher à adapter après coup les moyens humains aux objectifs rationnels choisis, on choisira les objectifs qui permettront de développer les ressources en minimisant les contraintes. [...] Apprentissage collectif et innovation vont pouvoir ainsi passer au centre des préoccupations »
"L'entreprise à l'écoute", page 213


Pour en savoir plus...

Quelques éléments de méthode dans cette vidéo

Des témoignages :
  • Claire VERSINI, Facilitation, intelligence collective, késako ?
  • Notre client ARVALIS 1 2






  •